Le Nuad Rak Sa est une technique manuelle de travail corporel originaire de l’ancien royaume du Siam. Cette pratique traditionnelle est reconnue par le Comité d’évaluation des médecines traditionnelles & alternatives de l’Organisation Mondiale de la Santé. Le mode d’action de cette approche est principalement l’acupression. L’acupression provoque un surcroit de flux sanguin qui irrigue les fibres musculaires en profondeur. Les adhérences sont décollées améliorant la capacité de motilité des fascias, pour un regain global de souplesse et de motilité. Ce travail comporte aussi un arc réflexe bénéfique par les fascias et les points gachettes. Le Nuad Rak Sa a pour vocation de réduire les douleurs liées aux tensions chroniques, participant ainsi au mieux- être, à la préparation sportive et à la santé préventive. Il peut aussi, en accord avec l’avis médical, contribuer à la modération de l’usage des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires. Le Nuad Rak Sa consiste en des séries de pression sur toute la longueur des lignes myio-fasciale en rapport avec la zone douloureuse élargie. Chaque séance associe des protocoles spécifiques déterminés par la douleur ressentie par la personne, comme celle du lumbago, de la sciatique, douleurs de jambes, douleurs de hanches, douleurs d’épaules, douleurs de bras Dans la pratique du Nuad Rak Sa, le client reste habillé, revêtu d’ une tenue souple, allongé sur un Futon au sol ou sur une table basse. Le praticien commence par constater les tensions et les zones douloureuses, puis par des pressions adaptées, il harmonise la tonicté des muscles sur toute leur longueur. L’expérience qu’ en retire le plus souvent les bénéficiaire du traitement se traduit par des expressions comme « tout s’est remis en place » , « mon corps retrouve sa dimension » « j’ai l’impression que tout respire », « mes épaules ont retrouvé leur largeur », « j’ai l’impression d’avoir grandi », « je me sens plus stable ». « je respire mieux. » Les soins hors d’un cadre réglementé ne doivent en aucun cas se substituer à la consultation auprès d’ un professionnel de santé qualifié.